La France au Bénin Ambassade de France à Cotonou
fontsizeup fontsizedown

 français  
Accueil » Coopération franco-béninoise » Lumière sur...

Maxime Brige, volontaire international au Ministère de la jeunesse, des sports et des loisirs

Entretien avec Maxime Brige, volontaire international au Ministère de la jeunesse, des sports et des loisirs.


Bonjour Maxime,

1. Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Âgé de 27 ans, je suis originaire de la région Parisienne, habitant plus exactement Bry-sur-Marne dans le Val-de-Marne. J’ai étudié l’entrainement sportif a l’Université de Paris XII / INSEP entre 2005 et 2010. En parallèle de mes études, j’ai passé le plus clair de mon temps sur les terrains de football américain, comme joueur mais aussi comme entraineur. J’ai eu l’opportunité de manager l’équipe junior de Fontenay Sous Bois, les Météores, durant 4 ans. Expérience dure car pleine d’obstacle mais dans le fond exceptionnelle.

JPEG - 71.9 ko

L’entrainement sportif n’étant pas très lucratif et ne me permettant de voyager autant que je le souhaitais, je suis passé par le site du CIVI pour trouver une position qui correspondait d’avantage a mes attentes. Recruté comme Volontaire international (VI) pour travailler auprès du Ministère béninois de la jeunesse, des sports et des loisirs, je suis chargé de faire le lien avec le Service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France.

2. Quelles sont vos activités au Bénin ?

L’opportunité qui m’a été donnée de servir la coopération française au Bénin, via une mission de VI, m’a permis de tisser des liens de confiance avec des institutions béninoises. J’interviens essentiellement dans les secteurs :

- Jeunesse, avec la création du Corps national des jeunes volontaires béninois pour le développement (CNJVD).

Cette institution a pour objectif d’utiliser le volontariat pour promouvoir des valeurs civiques et fraternelles, mais aussi de faciliter l’accès à l’emploi des jeunes diplômés béninois en leur offrant des expériences professionnels enrichissantes. Nous en sommes encore a la phase de création, rédaction des arrêtés et décrets, organisation de l’office sous tutelle du Ministère et création des modules de formation des futures volontaires. Nous pouvons compter sur l’appui de France-Volontaire sur ce projet pharaonique.

JPEG - 43.9 ko

- Loisirs,

Je travaille sur la conception d’une politique de dynamisation des Centres jeunes et loisirs (CJL) béninois. Ces centres ont été bâtis dans chaque commune béninoise, pour la plupart dans les années 90. Sans véritable politique et surtout sans subvention du Ministère jusque là, les lobbys politiques et religieux s’en servent le plus souvent pour des réunions. Ces structures ne profitent plus à la jeunesse ! Mais les textes et statuts sont clairs, le Ministère en est le responsable. Notre projet prévoit de communiquer avec les directeurs des centres pour les sensibiliser sur les statuts et règlements régissant le fonctionnement des CJL. Notre action prévoit aussi de les sensibiliser a la gestion administrative, la planification d’activités et la communication. Pour vous faire une idée du projet, vous pouvez visiter le CJL d’Agla (proche de Fidjerosse), centre pilote de notre politique. Avec des partenaires tels que les scouts béninois, nous avons recruté des animateurs théâtre, musique et informatique. De plus, nous pouvons annoncer l’aménagement imminent d’une "mini-bibliothèque" (rouge et noir) de la Fondation Zinsou. L’ouverture est prévue en Octobre 2012, pour la rentrée scolaire. La suite de notre politique est prévue pour 2013, avec des actions simultanées dans tout le Bénin.

JPEG - 82.7 ko

- Sport,

Ce secteur est un peu plus difficile a aborder car il génère plus de revenus et plus de crispation. Néanmoins, je sers de relais avec les entraineurs français recrutés et espère pouvoir en recruter de nouveaux par le biais du volontariat. Nous recherchons un expert en natation capable de mener un diagnostique de cette discipline au Bénin. Le Ministère prévoit pour les 2 années a suivre, la construction de plusieurs piscines ainsi que l’installation de plans d’eau dans les zones lacustres. De ce fait, nous voulons mettre en œuvre une politique sérieuse dans ce domaine. Vous avez peut-être pu voir à la télévision les compétitions inter-communes de natation, mettant en course des nageurs "amateurs". Cette compétition, bien que divertissante, avait aussi comme objectif de détecter les meilleurs nageurs et d’intéresser les mairies et les habitants de ces communes, nageurs naturels, à la pratique sportive de la natation. Suite a cette initiative, les 8 communes invitées ont apporté leur pierre a l’édifice, en créant chacune leur club de natation.

3. Quelles sont vos impressions personnelles sur la vie au Bénin, la société béninoise ?

La solidarité et la générosité sont des vertus que je reconnais aux Béninois avec lesquels je travaille. Mais le décalage culturel peut être important, par exemple le rythme de travail est différent. Même si l’intensité de travail est plus lente, les journées sont plus longues qu’en France et nombre de mes collègues quittent le bureau après 21h. Aussi, le soir, le pic de travail se situe entre 17h et 19h, heure a laquelle nous finissons notre journée en France.
Aussi, la politesse et la convivialité représentent une part importante des relations avec mes collègues. Il serait mal vu de passer devant un bureau sans rentrer saluer la personne. Cela a l’avantage de faciliter la communication et la circulation des informations entre les directions.
Devant faire mes preuves à mon arrivée, j’ai offert une disponibilité totale pour collaborer sur les projets des différentes directions du Ministère, même si cela m’amène a sortir des missions qui me sont attribuées. En effet, pour rendre service, il m’arrive donc parfois de me charger de tâches de dactylographie ou de secrétariat de certains collègues car la maitrise de l’outil informatique est encore a améliorer dans le secteur public.

JPEG - 54 ko

Satisfait de l’expérience de cette première année, j’ai obtenu le prolongement de mon contrat pour 2013. Je pourrai ainsi vous faire le suivi des activités du Ministère jeunesse, sports et loisirs, qui prendront, je suis sûr, de l’ampleur avec du temps et des efforts.


publié le 31 octobre 2012

Liens utiles

Facebook Twitter Google+ Storify Youtube Dailymotion Flickr RSS