Inauguration d’une salle d’Etat major pour les Forces Armées Béninoises (24 mars 2009)

Monsieur Hervé Besancenot, Ambassadeur de France au Bénin, a inauguré, le 24 mars 2009, en présence du Général Oké, Chef d’état-major général adjoint des armées béninoises, un ensemble salle de cours–bibliothèque du Bureau Enseignement Militaire Supérieur, à l’Etat-major général au camp Guezo. La remise de cet ensemble pédagogique a eu lieu en présence du colonel Charlès, attaché de défense, et du lieutenant colonel Calvez.

JPEG - 48.3 ko
(de g. à dr.) M. l’Ambassadeur de France, M. le général Oké et M. le Colonel Charlès se font présenter les missions du projet.

UN PROJET DE FORMATION DES OFFICIERS BENINOIS

A l’été 2007 un officier supérieur français, breveté de l’Ecole de guerre a en effet été mis en place par l’armée française pour participer à la formation des officiers béninois. Le projet a pour but de préparer et sélectionner les officiers supérieurs des trois armées et de la gendarmerie à un concours commun pour l’Ecole de Guerre du type CSEM (Cours Supérieur d’Etat-Major) français par :

- la mise en place d’une préparation annuelle sous forme de périodes bloquées obligatoires et de devoirs corrigés.

- La mise en place d’un concours écrit + oral, du type du CSEM ancienne formule.

- Le soutien à l’instruction des DEM (diplômes d’état-major) organisés à Porto-Novo par les Forces Armées Béninoises.

MISE EN PLACE D’UN ENSEMBLE PEDAGOGIQUE DE HAUT NIVEAU

La coopération militaire française a ainsi réalisé et mis en place, au cours des deux dernières années, l’ensemble des infrastructures, des équipements didactiques, de la documentation et des cours, avec un budget de près de 60.000 euros (soit 39 millions de F CFA), un ensemble qu’elle est heureuse d’inaugurer.

JPEG - 48.5 ko
Le lieutenant colonel Calvez présente la salle de cours EMS

La coopération française a pu ainsi mettre à disposition des Forces Armées Béninoises les outils indispensables pour une formation de haut niveau qui permettra de sélectionner les futurs brevetés béninois parmi lesquels seront choisis les futurs grands commandeurs des forces armées.

Deux concours de sélection ont été organisés depuis deux ans : en 2007, 8 officiers supérieurs béninois ont été retenus pour suivre l’Ecole de guerre en France, Belgique, au Cameroun, en Chine, au Maroc.

Dernière modification : 26/02/2016

Haut de page