Escale du "Jules Verne" à Cotounou (3 au 7 septembre 2008)

Le navire de la Marine nationale « Bâtiment Atelier Polyvalent (BAP) Jules Verne » a effectué une escale de routine de cinq jours au port de Cotonou, du 3 au 7 septembre 2008.

Commandé par le Capitaine de Frégate Thierry RUFFIER, le BAP « Jules Verne » est un navire long de 151 mètres, qui déplace 10.250 tonnes à pleine charge et emporte un équipage de 267 marins. Parti de Toulon le 15 juillet 2008, le BAP « Jules Verne » effectue actuellement une mission au large des côtes ouest africaines jusqu’en novembre 2008.

LES MISSIONS DU "JULES VERNE"

Le BAP « Jules Verne » a pour mission principale le soutien opérationnel d’une force aéronavale engagée dans une opération de projection : il s’agit pour ce navire d’accompagner une force navale et d’assurer, à la mer ou à proximité des opérations, son soutien technique (maintenance, assistance en cas d’avarie) ainsi que son ravitaillement en pièces de rechange et munitions.

JPEG - 48.8 ko
Le Bâtiment Atelier Polyvalent "Jules Verne"

Le BAP « Jules Verne » possède les services traditionnels nécessaires à son fonctionnement (135 personnes) mais aussi un groupement de soutien (132 personnes) rassemblant toutes les capacités techniques qui sont mises au service de la force navale à soutenir. Le « Jules Verne » possède également des capacités de soutien logistique et humanitaire : production et distribution d’eau distillée, d’énergie électrique, soins hospitaliers, accueil d’hélicoptères.

LES ACTIONS DE COOPERATION DU "JULES VERNE" A COTONOU

Au cours de l’escale de Cotonou, l’équipage du « Jules Verne » a réalisé des actions de coopération au profit de la marine béninoise (travaux de réparation et de maintenance mécanique) ainsi que des travaux de réhabilitation (électricité, plomberie) à la maternité de Ouidah, les 4 et 5 septembre 2008, en présence du Commandant du navire et de l’Attaché de Défense à Cotonou, le Colonel Loïc CHARLES. A cette occasion, l’équipage a mis en œuvre du matériel acheté sur place par la Coopération militaire, pour un montant de 2 millions de Francs CFA.

Dernière modification : 08/09/2008

Haut de page