La France au Bénin Ambassade de France à Cotonou
fontsizeup fontsizedown

 français  
Accueil » Coopération franco-béninoise » Coopération et action culturelle » Actualités » 2011

Coopération scientifique franco-béninoise : La recherche pour le développement mise à l’honneur

Pour la seconde année consécutive, l’Ambassade de France au Bénin, en partenariat avec la Direction Nationale de la Recherche Scientifique et Technique (DNRST), l’IRD et le CIRAD, a organisé un concours de posters scientifiques destiné à mettre en valeur la qualité et la diversité des travaux de recherche pour le développement qui sont conduits au Bénin par des équipes franco-béninoises. Le franc succès des cérémonies de remise des prix et de vernissage de l’exposition constituée des 15 posters lauréats, organisées le 11 octobre à l’Institut Français du Bénin, confirme le souhait de tous de voir cette opération renouvelée chaque année.

Deuxième édition du concours de posters

Suite au succès remporté en 2010 par la première édition du concours de posters scientifiques franco-béninois, l’Ambassade de France et la DNRST (Direction Nationale de la Recherche Scientifique et Technique), en partenariat avec l’IRD et le CIRAD, ont lancé en 2011 une seconde édition de ce concours.

Ce concours vise à mieux faire connaître la diversité et la qualité des travaux de recherche pour le développement qui sont conduits au Bénin par des équipes franco-béninoises.
Les posters constituent d’excellents outils de valorisation et de communication, ils facilitent la mise en valeur de cette production scientifique auprès du grand public averti et suscitent de l’émulation entre chercheurs, voire des vocations chez les étudiants.

Un succès renouvelé

Cette année, ce sont 35 binômes de chercheurs franco-béninois qui ont répondu à l’appel à posters, lancé le 22 juin et clos le 28 août dernier. Cette nette progression par rapport à l’année dernière (20 posters reçus en 2010) montre le dynamisme des équipes de recherche qui travaillent au Bénin et leur engouement pour cette manifestation.

JPEG - 33.8 ko
Remise du 3ème prix et commentaires du lauréat béninois, Alphonse OMORE, chercheur de l’INRAB (Institut National des Recherches Agricoles du Bénin) qui a travaillé avec David CROS du CIRAD/PalmElit sur la Sélection Récurrente Réciproque du palmier à huile.

Le jury, composé de personnalités scientifiques issues des rangs des quatre partenaires de ce concours (DNRST, Ambassade de France, IRD et CIRAD) s’est réuni le 2 septembre dernier sous la présidence de la Directrice Nationale de la Recherche Scientifique et Technique. Parmi les 35 posters soumis à son évaluation, le jury en a retenu 15 pour être imprimés sur bâches et constituer une exposition itinérante.

Ces posters abordent une large gamme de thématiques scientifiques allant de la sélection des plantes pour l’agriculture jusqu’aux études de démographie en passant par les travaux sur l’agroalimentaire et la médecine, en particulier, le paludisme.

Le premier prix a été remporté par un binôme de l’Université d’Abomey-Calavi et de l’INRA sur l’effet anthelminthique in vivo de deux plantes tropicales sur les nématodes parasites gastro-intestinaux des chevreaux Djallonké.

JPEG - 32.9 ko
Le groupe des lauréats béninois, avec Pascal Marnotte, assistant technique en recherche agronomique, Cédric Mayrargue, assistant technique en enseignement supérieur et recherche, Bruno Bordage, directeur de l’IRD au Bénin, Mathilde Heurtaux, attachée de coopération, Patrice Leroy, Conseiller de Coopération et d’Action culturelle de l’ambassade de France, Philippe Menozzi, correspondant du CIRAD au Bénin.

Une remise de prix et une exposition

La cérémonie de remise des prix, largement médiatisée, a été organisée le 11 octobre à l’Institut Français du Bénin à Cotonou. Elle a été suivie du vernissage de l’exposition constituée des 15 posters primés, en présence du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et de l’Ambassadeur de France au Bénin.

Ce concours, doté de 600.000 FCFA par le CIRAD, l’IRD et la DNRST, offrait aux lauréats une récompense s’échelonnant de 20 000 à 80 000 FCFA, ainsi que leur poster imprimé au format A0.

Cette exposition itinérante sera par la suite installée dans les différents centres de recherche et facultés ayant participé au concours.

JPEG - 27.9 ko
Erick AZANDO, chercheur à la Faculté des Sciences Agronomiques de l’Université d’Abomey-Calavi, qui a gagné le Premier Prix de ce concours en travaillant avec Hervé HOSTE de l’INRA (Institut National de Recherche Agronomique en France) sur l’effet anthelminthique in vivo de deux plantes tropicales sur les nématodes parasites gastro-intestinaux des chevreaux Djallonké.

Une action de communication qui devient institutionnelle

De l’avis des lauréats, du public et des organisateurs, cette opération de communication très appréciée de tous devra être renouvelée et devenir un rendez-vous annuel, attendu par les équipes scientifiques et par le public.

JPEG - 36.4 ko
Erick AZANDO, lauréat du concours, commentant son poster devant S. Exc. M. François ABIOLA, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (dr.), et S. Exc. M. Jean-Paul MONCHAU, Ambassadeur de France au Bénin.

Pour en savoir plus :


publié le 18 octobre 2011

Liens utiles

Facebook Twitter Google+ Storify Youtube Dailymotion Flickr RSS