La France au Bénin Ambassade de France à Cotonou
fontsizeup fontsizedown

 français  
Accueil » Actualités » Actualité diplomatique » Les Affaires étrangères » 2013

Boni Yayi en visite à Paris

Le Président du Bénin, Dr. Thomas Boni Yayi, qui était jusqu’au 27 janvier 2013 président de l’Union Africaine, était en visite de travail en France du 5 au 8 février, neuf mois après sa première rencontre avec François Hollande.

JPEG - 50.4 ko

Il s’est prononcé, mercredi 6 février à Paris, pour une poursuite du "leadership" de la France au Mali alors que celle-ci doit entamer un retrait progressif de ses troupes en mars. "Une fois que la Mission internationale de soutien au Mali (MISMA) aura été mise en place avec 6.000 à 8.000 soldats, c’est normal que la France puisse progressivement réduire son contingent" a déclaré le chef d’État béninois à la presse à l’issue d’une rencontre avec le Président François Hollande à Élysée. Boni Yayi a par ailleurs une nouvelle fois remercié son homologue français : "le sang français versé est le sang de la liberté".

JPEG - 62.2 ko

Au cours d’une conférence de presse, jeudi 7 février, le Président béninois a déclaré qu’il fallait "que l’ONU bouge", afin d’accélérer la mise en place de la MISMA, et pourquoi pas "de transformer la MISMA en force de Casques bleus […] ce qui pourrait accélérer les financements".

JPEG - 56.5 ko

Rappelant la nécessité de débarrasser le Mali du "péril terroriste", M. Boni Yayi, après son entrevue avec M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires Étrangères, a également insisté sur le fait qu’il fallait aussi "réfléchir au ratissage de toute la bande sahélo-saharienne" et tenir compte des "retentissements" sur tous les pays voisins.

JPEG - 55.5 ko

La visite de Boni Yayi à Paris était également l’occasion d’évoquer la situation du secteur coton au Bénin avec le directeur de l’Agence française de développement, Dov Zerah. D’autres sujets ont également été abordés, comme l’organisation prochaine d’une table ronde des opérateurs économiques ou encore la réhabilitation des rails reliant Cotonou à Niamey. Selon Dov Zerah, "la coopération entre l’AFD et le Bénin est une coopération fructueuse et importante".

JPEG - 65.8 ko

Le séjour parisien du Président béninois était également l’occasion pour lui de s’entretenir avec plusieurs ministres du gouvernement français. Ainsi, M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires Étrangères, M. Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement Productif et M. Manuel Valls ont évoqué les différentes aspects de la coopération franco-béninoise dans le domaine de la diplomatie, de l’économie et de la sécurité intérieure.

Par ailleurs, le Mouvement des Entrepreneurs de France (MEDEF) a également été reçu par Boni Yayi au sujet de la Table Ronde. Au nom du département Afrique du patronat français, Dominique Lafont a manifesté l’intérêt des entreprises de l’Hexagone pour la tenue de la Table Ronde au cours de laquelle le gouvernement présentera sa nouvelle vision pour l’économie du pays et ses "nouveaux choix stratégiques pour tracer la voie de la croissance inclusive".

JPEG - 44.7 ko

Enfin, Boni Yayi a tenu à rencontrer le groupe des Ambassadeurs africains en France, avec lequel il est longtemps revenu sur la sécurité sur le continent africain. Il leur a ainsi demandé de penser à la "réconciliation" des populations afin qu’elles restent unies et avancent toutes "dans le même sens".

Aller plus loin :

La conférence de presse de Dr. Thomas Boni Yayi - Palais de l’Élysée, Paris, jeudi 7 février 2013 :


publié le 11 février 2013

Liens utiles

Facebook Twitter Google+ Storify Youtube Dailymotion Flickr RSS